Print

CLWE Feedback from André Guyon

Mon impression globale et spontanée, même si je sais que bien des facteurs doivent être pris en compte, dont les plans pour l'avenir que vous avez. Je commente comme si je ne savais rien de ce que j'ai pu lire ailleurs :

Un outil vraiment pas destiné au grand public. Si c'est l'objectif, il reste énormément de travail à faire, et ça risque de décourager les gens qui ne sont pas des habitués de ce genre d'interface.

En parcourant la barre d'outils, j'ai lu et compris ce que signifient la plupart des outils. Par contre, certains sont restés nébuleux pour moi, par exemple une variable dynamique dans un tel contexte, ça mange quoi en hiver?

Un canal de syndication CSS, je sais ce que ça mange en hiver, mais je parie à 10 contre 1 que l'internaute moyen n'en a aucune torrieux d'idée.

Je trouve l'interface à la fois chargée et limitée. D'une part, elle contient des outils d'édition qui permettent de changer la couleur du texte, d'insérer un «canal de syndication RSS», un hyperlien, un en-tête de niveaux 1, 2 ou 3, mais les caractères dits spéciaux sont en fait des caractères accentués….je me serais attendu à y trouver des caractères comme le OE liés, l'espace insécable, etc.

Habituellement, pour les caractères accentués, la personne qui tape en français comme moi utilise principalement un clavier qui permet de les produire et sait où les trouver.

Puisque je suis aussi un programmeur, je passe souvent d'un clavier à l'autre (En et FR). Cependant, Monsieur et Madame tout-le-monde ne savent pas ni en Word, ni en HTML comment insérer un caractère insécable ( ).

L'en-tête occupe beaucoup trop d'espace à mon goût. La personne qui traduit apprécie généralement qu'on lui laisse le plus d'espace possible pour travailler. Pour votre gouverne, on pense de plus en plus à un travail sur deux écrans (je conviens que l'utilisateur moyen n'en est pas là).



Je suis en résolution 1024 x 768, comme bien du monde. L'interface me force à faire du défilement (scrolling) horizontal. J'ai changé ma résolution pour voir ce que ça donnerait en 1152 X 854 :

Cette fois, je peux m'en tirer sans défilement, mais le texte à l'écran vient de rétrécir…



Ça fait suer tout le monde le défilement horizontal…


Le premier outil permet en principe d'augmenter la hauteur de la zone, le deuxième de la réduire. Sur mon poste de travail ils ne permettent rien du tout.
Peut-être que le résultat serait différent avec un autre navigateur, pour l'instant, j'utilise Internet Explorer.

Le deuxième outil ne répond pas davantage.


Je trouve frustrant au cube de devoir descendre au bas de la page chaque fois que je veux sauvegarder la page. Un outil permettant la sauvegarde de la page au plus coupant s.v.p….

Je ne comprends pas ce que fait l'outil Citation dans la vie. Je l'ai essayé, et j'ai vu un code Cookie s'insérer dans le texte sans plus. Désolé les gars, ça manque à ma culture et à celle du public en général.


Quand je sauvegarde, en plus de défiler jusqu'en bas à chaque fois, vous me sortez de l'environnement de traduction. Est-ce que quelqu'un veut voir si j'aime me faire taquiner ou quoi?

Imaginez un instant que vous faites du travail à l'aide d'un logiciel de traitement de texte et que chaque sauvegarde vous sort du document. Ce que vous faites revient au même pour moi.

Par contre, pour un traducteur, amateur ou pro, il serait utile de pouvoir basculer à volonté entre le visionnement des modifications et le texte à traduire, car il est parfois difficile de deviner le résultat sans regarder de nouveau la page en format d'affichage.

Notamment, si je me demande ce que ça va donner pour un code imbriqué ou ce que représente une icône, une telle fonction est très utile.



Les codes d'attributs des polices les plus fréquemment utilisés sont le gras, le souligné et l'italique. Les logiciels de traitement de texte Word et WordPerfect les regroupent, mais votre interface les dissocie :

Word et WordPerfect offrent trois outils regroupés.

Word


WordPerfect





Bon, WordPro a une façon de faire particulièrement géniale pour perdre des clients, ils forcent l'utilisateur à cliquer plus d'une fois sur l'icône pour arriver au deuxième ou au troisième attribut (à la manière des touches de téléphones pour les messages texto).

Parenthèse « localisateur fru » :

Puisque le raccourci-clavier Ctrl-S est déjà attribué à la sauvegarde en Word, pour obtenir le souligné, il faut faire Ctrl-U dans la version MS-Word que j'utilise. Pour le gras, c'est bien G, et pour l'italique, c'est bien I.

Vous voyez, je ne trouve pas les autres non plus parfaits. 

Bref, je vous suggère de les regroupe, par contre, il convient de conserver des raccourcis-clavier uniformes même quand on localise l'interface, sinon, on fait comme MS.


L'abstraction des codes pose parfois problème :

we're also hanging out on a skype public chat - feel free to drop in!

Très difficile de ne rien bousiller, je dois sauvegarder la page, puis revenir. Dans un premier temps, je me suis gouré. Ensuite, j'ai constaté que skype public chat est le libellé du lien.

Le fait de ne pas pouvoir insérer les caractères spéciaux m'a frustré tout au long de l'exercice. Le deux-points en français est précédé d'un espace insécable que je n'ai jamais trouvé.

En fait, en principe, c'est un demi-espace (une diraient les puristes de la typographie), mais faute de mieux, on met un espace insécable (&nbsp).

La gestion de la terminologie serait un ajout précieux.

Une option de gestion de la terminologie est essentielle si vous ne voulez pas aboutir à un gros manque d'uniformité.

Par exemple, pendant que je traduis la page de la FAQ, j'arrive au passage qui parle du lien edit. Ça pourrait se traduire par éditer ou par modifier ou encore par autre chose.

Dans une autre page, j'ai vu une traduction de FAQ qui donne Questions fréquemment posées.

Une recherche Google peut convaincre quiconque de mon opinion (Foire aux questions est plus courant que l'autre), mais le point important, c'est que si les principaux thèmes des pages ne sont pas enregistrés de quelque façon, il devient très fastidieux de vérifier, ou même de signaler une erreur.

Message d'avertissement :

Puisque je lis de gauche à droite et de haut en bas, j'ai vu tout de suite le message indiquant que la session peut durer un maximum de 24 minutes. Ce n'est que plusieurs minutes plus tard que j'ai constaté le mouvement au bas de la page indiquant combien de temps il reste au juste.

Uniformité de la terminologie de l'interface s.v.p.

Le bouton au bas de la page dit Modifier tandis que le message parle de session d'édition…ce qui m'a fait dire tout bas « Branchez-vous tabarouette ». Bon, j'admet que ce n'était pas tabarouette, mais c'est impossible de traduire de façon uniforme au sujet de libellés qui manquent d'uniformité.

Ce qui m'amène à un de mes grands chevaux de bataille chers amis :

La terminologie multilingue peut et doit être maintenue dès le démarrage d'un projet comportant plus d'une langue. Une étude chiffrait à plus de 1000 % l'effort nécessaire pour corriger après coup.

Fonction « wwt, c'est pas ça que je voulais faire »

Une fonction du type « annuler » qui répond au « wow wow tabarouette » éviterait à la personne qui vient de passer quelques minutes l'œil rivé à l'écran de choisir entre ne pas sauvegarder sa session de travail et perdre le lien qu'il vient de dégommer par accident.

Sinon, les sacres du printemps seront entendus à toutes les saisons…







24 minutes, c'est vraiment pas beaucoup. Serez-vous surpris d'apprendre qu'il m'a fallu plus de 24 minutes pour traduire votre page FAQ?

Si je compare le temps qu'il m'aurait fallu pour traduire le même contenu dans un contexte non Web, je dirais que ça allonge le traitement de quelque 30 % ou 40 %.


Des fonctions de mémoire de traduction seraient bien. J'ai vu sur votre forum un fil qui en parlait un peu. TMX est la norme. Un projet en Open Source se nomme OmegaT, mais je pense qu'il y en a deux autres (plus difficiles à trouver pour moi).

OmegaT est sur SourceForge.

Comme le dit un de vos fils, les outils habituellement destinés aux traducteurs pros seraient aussi utiles aux traducteurs occasionnels.

À cet effet, le correcteur d'orthographe et qui sait, grammatical s'il en existait qui soient à peu près aussi bons que Antidote…

Un mauvais correcteur est plus nuisible qu'aidant pour la grammaire. Pour l'orthographe, c'est plus facile et il existe des outils Web en source ouvert, mais je ne connais pas leur nom.

Le 24 minutes devrait être paramétrable, ça ajoute une pression et une inquiétude inutile chez le traducteur.

Enfin, une fonction permettant de dire qu'une page a été traduite, mais pourrait être révisée ou relue serait précieuse. Je suis un traducteur compétent spécialisé en informatique.

La traduction de votre page FAQ ne posait pas de défis de compréhension pour moi, mais il est plus que possible qu'on puisse remarquer que j'ai laissé une ou des erreurs. Je ne pourrai pas les voir avant quelques jours, je vois ce que je voulais écrire au lieu de ce que j'ai écrit tant que je n'ai pas pris un peu de recul.

Par contre, je peux d'emblée vous signaler 99 % des erreurs dans d'autres pages traduites par une autre personne.



André Guyon – le 3 septembre 2008


Translate Updates

Up-to-date-ness: 100%
 
 

Upcoming events

No records to display